Le spécialiste de la commutation rotative professionnelle
Accueil >Entreprise >Historique

Historique d'IEC Electronique

Après la Seconde Guerre Mondiale, Henry Chambaut, ingénieur des Arts et Métiers crée l’entreprise Les commutateurs Chambaut. Il conçoit différents modèles pour lesquels il dépose des brevets. Ces commutateurs sont alors utilisés dans les domaines militaire, ferroviaire et pour la production de machines spéciales.
Les commutateurs rotatifs IEC Elctronique équipent l'avion SE210 Caravelle
En 1955, IEC équipe de ses commutateurs le SE210 Caravelle de Sud Aviation pour son premier vol.
Moins d’un an plus tard, l’entreprise entre sur le marché de l’aéronautique militaire, avec le Mirage III de Dassault Aviation.
Les commuateurs rotatifs IEC Electronique équipent le Mirage 3 de Dassault Aviation
Les commuateurs rotatifs IEC Electronique équipent le Concorder
En 1958, IEC s’implante en Principauté de Monaco sous le nom d’IEC Electronique. Les années suivantes confirment son succès: elle poursuit sa collaboration avec les principaux acteurs de l’aéronautique et ses commutateurs équipent la plupart des avions Français, dont le Concorde en 1969.
A partir de 1985, le marché de l’aéronautique prend une place importante dans l’activité de l’entreprise, avec l’obtention du marché de l’Airbus A320.
Les produits IEC Electronique équipent l'Airbus Q320
Le développement d’IEC se poursuit avec le rachat en 1995 de la Société R.E.S (autre fabricant de commutateurs) et élargit de ce fait sa gamme de produits. En 2003, IEC fait l’acquisition de la Société Stöckli (fabricant de boutons pour commutateurs).

IEC est aujourd’hui administrée par Pascal CHAMBAUT, qui poursuit l’œuvre de son oncle fondateur.